Réduisons notre pollution numérique et Dégooglisons internet !

La pollution numérique désigne toutes les formes de pollution engendrées par le secteur informatique : émissions de gaz à effet de serre, contamination chimique, érosion de la biodiversité, production de déchets électroniques. Le gros de cette pollution a lieu au moment de la fabrication du matériel (et non lorsqu’on les utilise). Lutter contre la pollution numérique c’est donc d’abord utiliser moins d’objets informatiques, et les faire durer plus longtemps.

Le réseau internet, lui non plus, n’est pas « immatériel » : il est composé d’une multitude d’équipements informatiques (ordinateurs, câbles, antennes, etc.), qui permettent de stocker et de transférer des données (vidéos, photos, emails, pages web, etc.) vers nos terminaux domestiques. Toutes ces technologies numériques doivent être fabriquées et alimentées, générant un coût écologique important. Le streaming vidéo représente à lui seul 60 % des flux de données sur internet, en raison du poids des fichiers vidéo.

Ces dernières années ont vu se généraliser une concentration des acteurs d’Internet (Youtube appartient à Google, WhatsApp à Facebook, Skype à Microsoft, etc.). Cette centralisation est nuisible, non seulement parce qu’elle freine l’innovation, mais surtout parce qu’elle entraîne une perte de liberté pour les visiteurs. Les utilisateurs de ces derniers services ne contrôlent plus leur vie numérique : leurs comportements sont disséqués en permanence afin de mieux être ciblés par la publicité, et leurs données – pourtant privées (sites visités, mails échangés, vidéos regardées, etc.) – peuvent être analysées par des services gouvernementaux.

Comment réduire mon impact et atteindre une indépendance numérique ?

Nos conseils :

Tout d’abord pensez à nettoyer votre boite mail. Supprimez les messages envoyés dont vous n’avez plus besoin, enregistrez les fichiers joints en local sur votre ordi et supprimez les !

Essayez aussi de quitter Gmail et de passer sur une adresse mail libre, par exemple sur la plateforme https://protonmail.com/fr

Deux actions à faire en priorité :

  1. Installez et utilisez par défaut le navigateur : Mozilla Firefox
  2. Ajoutez le plugin Ublock Origin un petit programme qui va vous supprimer les pubs, vous allez voir il est épatant !

Utilisez un moteur de recherche alternatif par défaut. Par exemple QWANT ou QWANT Junior pour vos enfants

Des outils utiles :

  • Le portail avec tous les outils pour se passer notamment des Google, Appel et Microsofthttps://degooglisons-internet.org/fr La réponse que souhaite apporter Framasoft à cette problématique est simple : mettre en valeur, pour chacun de ces services privateurs de liberté, une alternative Libre, Ethique, Décentralisée et Solidaire.
  • Regardez Peertube plutôt que Youtube. Ce portail est open source, sa technologie est basée sur un partage des données qui économise le volume des données échangées. Si vous êtes créatif vous pouvez mettre vos vidéos sur Peertubes ici : https://joinpeertube.org/instances#instances-list
  • A la place de Microsoft Office utilisez Libre office (plus performant et mieux suivi que Open office)
  • D’une manière générale utilisez les logiciels Framasofts plus transparents et vertueux que l’ensemble des solutions « privées ». La réponse que souhaite apporter Framasoft à cette problématique est simple : mettre en valeur, pour chacun de ces services privateurs de liberté, une alternative Libre, Ethique, Décentralisée et Solidaire.
  • Et si besoin d’un hébergeur ou d’un « cloud » faites appel aux « chatons » (Collectif des Hébergeurs Alternatifs, Transparents, Ouverts, Neutres et Solidaires) ils sont sympa et il y en a surement un près de chez vous : https://www.chatons.org

Pour en savoir plus sur l’éthique et l’hygiène numérique consultez le blog de Gaëtan CHABERT de Framasoft : https://blog.dreads-unlock.fr

Pour coordonner les associations, les collectifs, créer et organiser des événements utilisez Mobilizon un logiciel libre et fédéré

Comment réduire notre pollution numérique ?

1. Allonger la durée de vie des équipements informatiques

  • Ne cédez pas aux sirènes de la publicité. Tant que votre appareil fonctionne, pas besoin d’en acheter un nouveau. Peut-être qu’un nouveau smartphone vient de sortir, plus beau, plus puissant, plus “cool”, mais en avez-vous vraiment besoin ?
  • Si votre appareil est cassé, essayez de le réparer. Il est peut-être encore sous garantie (même les appareils reconditionnés ont une garantie, renseignez-vous). Autrement, et si la réparation est trop chère, vous pouvez l’apporter à un repair café, où l’on vous accompagnera (gratuitement) pour réparer votre objet.
  • Achetez d’occasion et « low-tech » si vous n’avez aucun autre choix que l’achat. Privilégiez les appareils reconditionnés (moins chers et moins polluants), et choisissez des produits dont la consommation énergétique est la plus faible possible .

Des associations comme HOP (Halte à l’Obsolescence Programmée) agissent pour contraindre les entreprises du secteur à faciliter ces bonnes pratiques. N’hésitez pas à suivre leurs actions et à les soutenir.

2. Vidéos : stop à la course au gigantisme !

  • Évitez les téléviseurs 4K et 8K. Si votre écran actuel n’est vraiment plus fonctionnel, ou adapté à vos besoins, pourquoi ne pas opter pour un téléviseur standard en reconditionné ? En plus ce sera moins cher 😉
  • Adaptez la résolution à votre écran. Si vous regardez un clip sur votre téléphone portable, une résolution de 240p sera sans doute suffisante. Si vous regardez une série sur votre ordinateur portable, 720p devraient faire l’affaire. Il est parfois possible de changer les paramètres par défaut (ex : sur Netflix) pour ne pas avoir à y penser à chaque fois
  • Bloquez la lecture automatique sur les réseaux sociaux. Sur Facebook, comme sur Youtube, il est possible de désactiver la lecture automatique des vidéos. Ces réseaux cherchent à vous faire regarder le plus de vidéos possible, sans votre consentement explicite. Vous pouvez reprendre le pouvoir.
  • Refuser les “objets connectés”.
  • Éteindre votre box internet la nuit et durant vos absences. Ces appareils consomment beaucoup d’électricité, même lorsque vous n’êtes pas en train d’utiliser internet.
  • Lutter contre les écrans vidéos publicitaires qui envahissent nos villes.

Voir le documentaire « Internet et la Révolution du partage »

Si le numérique fait de chaque citoyen un client captif, certains défendent le logiciel libre comme éthique philosophique. État des lieux de la liberté informatique aux quatre coins du monde.

En adoptant un point de vue résolument optimiste, Internet ou la révolution du partage montre comment le logiciel libre peut apporter des solutions concrètes dans une multitude de domaines : l’accès aux soins, l’agriculture, la diffusion de la connaissance ou une meilleure répartition de la richesse créée. Un éclairage fascinant sur la bataille que se livrent, aux quatre coins du monde, les multinationales, défenseurs d’un système capitaliste, et les partisans de l’open source, qui militent pour la société du partage.

Documentaire de Philippe Borrel (France, 2017, 56mn)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.